Une histoire de poils, sans peur et sans reproche

Ma note de la semaine sur le webzine Real Estate of the Mind : ça cause de poils…C’est une histoire de poils, et de leur élimination par le doux processus de l’épilation. Construction sociale ou réelle acceptation de soi ? Telle est l…

Source : Une histoire de poils, sans peur et sans reproche

Publicités

Une réflexion au sujet de « Une histoire de poils, sans peur et sans reproche »

  1. Mais tellement!! j’suis assez d’accord
    perso mes poils je les expose pas, ils sont au chaud dans mon pantalon, il n’y a vraiment que quand j’estime qu’ils sont trop longs que je les rase (et autant te dire que contrairement a beaucoup ca repousse pas de ouf sur mes gambettes :’D) puis j’sais pas une fois qu’ils sont assez longs, beh c’est tout douuuux ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s